Dynamique Voile

Article du blog

Romain BELLET

A 22 ans, le benjamin de l’équipage Dynamique Voile apporte en plus d’une énergie débordante l’expérience de son aventure America’s Cup.
Portrait d’un compétiteur-né, qui se donne sans compter.

Inspiré de l’article de Stéphanie Billarant pour Energy Team

« J’adore relever des défis. Quand j’ai un objectif en tête, je me donne à fond pour le réaliser ! Et j’aime être plus performant que les autres ». Tout est dit ou presque.
Romain Bellet est un fonceur, un compétiteur acharné. «Il est au taquet du matin au soir et  il faut parfois le canaliser », confirme son partenaire Emeric avec qui il a remporté la course La Tranche – Ile de Ré cet été. « Mais on peut toujours compter sur lui, pour lui rien n’est impossible, il trouve solution à tout ! ».

 

Romain en navigation, ici avec son frère Valentin

Romain Bellet a vu le jour dans les environs de Grenoble, pas tout près de la mer donc. Mais il a trois ans quand ses parents déménagent du côté de La Rochelle.
Il commence l’Optimist à 8 ans, à Châtelaillon-Plage, club où il est toujours licencié. « Mon père faisait un peu de planche et était mono de voile l’été. Mais c’est un ami qui m’a vraiment donné envie de m’y mettre. J’ai tout de suite eu envie d’aller plus vite que lui. Mon esprit de compétition a pris le dessus, c’était foutu », rigole-t-il.

Romain participe à ses premières régates en Opti puis passe au catamaran. Il se forge un joli palmarès avec son frère, Valentin en SL16, Hobie Cat 16 puis F18.
Il a entre autre décroché, le titre de Champion du monde jeune ISAF et d’Europe Jeunes de F18.

 

Romain pendant la Youth America’s Cup

En 2013, il est sélectionné pour représenter la France à la Youth America’s cup, une épreuve organisée par Red Bull et regroupant
les meilleurs jeunes mondiaux sur les catamarans à aile rigide AC45.
Cette année donne un coup d’accélerateur à Romain qui se fait encadrer par les meilleurs et se forge un physique impressionant.
« Romain est impressionnant physiquement », souligne justement Emeric. « Il est ultra affûté et se déplace avec puissance et souplesse à bord, l’an dernier il a passé un temps fou dans les salles de muscu et naturellement son esprit de competiteur le mettait au défi de battre les différents records physiques des poles d’excellence voile »

Un des dessins CAO de Romain, un catamaran volant de 14 pieds

En parallèle de son parcours sportif, Romain a suivi une formation de dessinateur en CAO (Commande Assistée par Ordinateur). Avec une spécialité navale, bien entendu. Il est également passé par le bureau d’études de l’équipe Groupama Voile.

Vivre de la voile à terme ? Cela lui plairait bien. « Mais tout dépend dans quelles conditions, j’en connais plus d’un qui ne gagnent pas grand-chose. Ma formation est un plan B… qui peut devenir le plan A ! ».

 

Pour le benjamin de l’équipe le Tour de France « c’est l’événement français le plus a même de confronter les grands noms de la voile face a des jeunes prometteurs » Il est confiant quant aux chances de l’équipe « je pense que  le volume d’entrainement dont on disposera nous assurera une bonne vitesse, il restera à avoir la bonne tactique pour aller où il faut »  

 

Ses hobbies : beaucoup de sport : vélo, escalade, roller et tout ce qui glisse sur l’eau et sur la neige : kitesurf, wakeboard, ski… « J’aime aussi bricoler pour optimiser les supports sur lesquels je navigue, pour qu’ils me ressemblent »
(Romain a dessiné et construit lui même des foils pour faire décoller son kite surf)

Ses goûts musicaux : « j’écoute beaucoup la radio car les styles changent tout le temps »

Ses lectures : des magazines de voile, de planche, de glisse. « Mais je n’ai pas vraiment le temps de lire autre chose »

 

Né le 17 octobre 1992 (22 ans). Habite à Thairé, près de La Rochelle

 

Force, souplesse et habileté

 

Laisser un commentaire