26/27 JUILLET 2017

L’équipe a quitté le Grau du Roi avec le mistral et le retrouvera encore plus imposant pour cette 15ème journée de compétition à Marseille, avant-dernier acte de cette 40ème édition du Tour de France à la voile. Après de multiples retards annoncés par l’organisation, l’ensemble des 29 équipages apprendra le matin du Raid Côtier que la navigation sera annulée pour cause de violentes rafales ; journée de repos supplémentaire donc pour mieux ré-attaquer les trois derniers jours de compétitions.

Coup de chaud !

Nous retrouvons un équipage pour la seconde journée qui, rappelons-nous, avait brillé lors du Grand Prix de Bordeaux en mars dernier. En sera-t-il de même pour cet acte ? Aux premiers abords, cela paraît mal engagé, des départs timides, des virements moins bien maîtrisé qu’à leurs habitudes, etc… Bref, impuissant face à ce spectacle, les pronostics vont bon train sur la conservation du Gennaker vert.

« On était pas dedans, on est passé à coté de la journée »

C’est ce que nous rapporte Julien LEBRUN, tacticien de l’équipe. Les conditions météorologiques revenues à la normale, tout sera enclin pour la réussite de la Team. Si certains départs seront intéressants, de petites erreurs viendront interférer sur les résultats finaux de la journée rapportant 200 points pour les cinq manches courues, soit la 24ème place.

« Très dure journée : mauvais départs, mauvaises manœuvres, mauvais positionnements. On fait un 360° alors qu’on ne sait pas pourquoi, après on perd un homme à la mer, donc du coup obligé de s’arrêter de faire un demi tour pour le récupérer (…) Aucune réussite tout ce qu’on faisait, ça ne marchait pas et tout se qu’on faisait pas, ça marchait ». Gatien PLANSON

Alors que tout paraissait malheureusement perdu pour la 3ème manche, à la suite de la chute de Paul à l’eau, les trois régatiers tenteront le tout pour le tout et parviendront ainsi à reprendre deux places, devant Columbus et St Malo La dernière place n’est visiblement par pour eux !

« En étant dernier on il n’y a pas trop cru, mais en fait on remonte deux bateaux, donc voilà, ce n’est vraiment pas notre place dernier (…) on va rattraper tout ça à Nice, on va corriger tout ça. » Paul MELOT

Quoiqu’il en soit, si la journée s’annonce compliquée, absolument rien n’est perdu. Avec un dernier Raid Côtier à Nice, il est fort probable que l’équipe puisse se repositionner à bonne longueur des seconds du Classement Amateur. Motivé plus que jamais, Paul NORMAND prendra la place de Paul MELOT, pour qui l’aventure s’arrêtera ici.

« On part dans cette optique là : que tous les points soient remis à zéro étant donné qu’il reste deux jours de courses et c’est une nouvelle régate qui commence. Nous sommes à égalité avec nos concurrents donc on va aller chercher la victoire (…) » Julien LEBRUN

Que retenir de l’Acte ?

556 points contre 554 points, La Team Homkia / Les Sables d’Olonne Agglomération reste invaincue depuis 6 Actes consécutifs face à ses adversaires les plus sérieux : Team Installux. Nous savions nos concurrents redoutables sur les Stadiums, et ils se sont effectivement montrés très agressifs avec une place octroyée en Super Finale. Même si rien n’est joué pour le moment, l’équipe attend avec impatience le Raid Côtier de Nice pour pouvoir, espérons le, rehausser l’avance et ainsi conserver leur place d’ultime leader du classement amateur.

« On va se remettre en selle pour demain et aller chercher une place sur le Raid. » Julien LEBRUN